Matrice : les Trames Créatives

Lauréat du concours de design Métamorphoses Créatives.
Conception d’un cahier de lignes directrices pour le secteur Montmorency de Laval.
Production en cours.

Conception :
Pierre-Yves Diehl, Julie Parenteau, Karyna St-Pierre, Petrone Architecture, Conscience Urbaine

Les amis : Studio l’Escabeau

Chaque créateur a son outil de travail. Quel instrument sert à forger le coeur d’une ville? Et si sous les terres habitées lavalloises existe une machine mythique œuvrant comme un outil à tisser le drapé des villes à une échelle humaine. Au travers cette trame narrative, le concept Matrice propose une genèse et un récit.
Imaginons cet instrument comme une force bienveillante qui habite le sol lavallois depuis toujours et qui jaillit de terre. Cet outil a façonné le territoire à travers les époques. Comme sortie d’une légende, l’image de cette force fabuleuse demeure insaisissable. Toutefois, sa trace et son empreinte sont apposées un peu partout. Elle transforme et façonne le paysage. Comme une nouvelle mythologie, elle amène l’idée que le cœur de Laval ne s’est pas développé au hasard, ni tout dernièrement, au contraire, le cœur de Laval est habité et porteur de culture depuis des temps immémoriaux. L’inspiration au cœur du langage visuel des aménagements, qu’ils soient temporaires ou permanent, fait écho à la broderie. Il s’inspire des points de coutures et d’autres trames générées par un procédé de répétition. Il allie l’intervention sensible du geste manuel à celui de l’outil et du mécanisme. Les manifestations de Matrice sont sensibles, structurées et systématiques. L’ensemble de la signature visuelle découle de l’histoire d’une machine puissante et invisible qui laisse sa trace dans le paysage.
Matrice brode les chantiers de demain. Elle transforme le quartier, génère des parcours, crée des liens, des ambiances différentes, des corridors verts, des espaces de rencontres. Tous ces éléments sont inter-reliés et se renforcent les uns les autres. Comme la mosaïque d’un tissu. Les Trames sont l’effervescence du quartier où se mélange la culture, le bien-être et le savoir. Elles sont évolutives dans le temps et peuvent être combinées. Les Trames de Matrice sont des orientations s’inscrivant dans la vision de Métamorphose Créative, développées au cours des dernières années par la ville de Laval. Elles ne sont pas figées dans le temps et proposent un canevas versatile qui sera bâtit conjointement avec tous les acteurs concernés.
Matrice intègre les différents pôles culturels du centre ville, présents et futurs en répondant à des besoins. En impliquant les différents organismes culturels, Matrice permet de se reproduire et de se déployer au fil du temps en tissant des liens de proximité entre les résidents, les artistes et les commerçants. En détournant l’image des machines qui ont façonné le secteur Montmorency actuel, Matrice répond à une urgence de ré-humaniser le quartier. C’est un instrument qui laisse place aux citoyen-ne-s en faisant germer la culture et en tissant un cœur de ville à l’échelle humaine.