Des becs et des lucioles

Projet pour le concours d’art public
« l’Art est un jeu », Ottawa
2015

Conception et réalisation:
Karyna St-Pierre, Pierre-Yves Diehl

Se souvenir, explorer, toucher, courir avec les lucioles, écrire, lire, jouer avec le temps, saisir le passé, inscrire, voyager, pêcher, trapper la mémoire, , lire dans les nuages, manger de l’herbe, partager une tranche de beau, imiter les oiseaux. Des becs et des lucioles est une installation ou les visiteurs jouent à la chasse aux souvenirs. Le point de départ de ce jeu est une vieille valise ouverte remplie de cuillères en bois. Invité à en prendre une, l’explorateur-chasseur inscrit son plus beau souvenir dessus. Le plus vieux, le plus lumineux, le plus personnel, le plus drôle, le plus neuf, le plus étonnant, et le suspend aux tiges verticales à l’aide de mouche de pêche.

L’installation se compose d’arrosoirs, de leurres multicolores en forme de poisson, de tapettes à mouche, de faux canards et de centaines de souvenirs écrits sur de cuillère en bois. Tout un univers prêt à stimuler la mémoire des visiteurs. Jouer avec le temps, imprimer ce qui est révolu, faire renaître une émotion grâce à un mot gravé. Chasser des souvenirs, c’est un peu comme partager et explorer une multitude de mondes oubliés.